Taf en cage, c’est terminé ! (et voilà comment je me suis retrouvée aux Etats généraux du christianisme).

L’info était dans ma boîte mail au réveil. Baptiste Beaulieu est dans ma ville. Et moi, jsuis dispo à cette heure-là.

C’est la tout le bonheur d’avoir quitté mon taf-en-cage.

Je pouvais aller ce vendredi d’octobre, à l’heure incongrue de 14h30 avec plein de têtes grises, écouter un garçon épatant…

Sur l’instant, le lieu me surpend. Rencontre dans une église…

Jusqu’à ce que je réalise que toutes ces têtes grises participent aux …Etats généraux du christianisme ! My God ! Moi pourtant…le sujet me laisserait plutôt de marbre athéïque. Mais soit !

Parce que Baptiste Beaulieu quand même !

Je souris en entendant malgré moi, les bavardages de mes voisines. Elles, au moins, la bonté ne les étouffera pas. Et çà, c’est une certitude.

La thématique du jour est celle de la santé, et ceci explique cela.

Baptiste Beaulieu c’est mon frère. Non, ok pas mon vrai frère. Mon frère d’anecdotes 😉 J’en ai pas mal au fond de ma besace, et lui, en a, une à la seconde. Toujours pleines de sourires et de bienveillance. Même les tristes. Ou celle avec des doutes.

Et pourtant ce n’était pas gagné. Parce que B.Beaulieu est médecin. Et parfois dans ses journées, y a juste toute l’horreur du monde (çà c’est mon expression à moi…). Mais c’est un médecin conteur et dans son blog, il nous les narre, toutes ses histoires. On en lit une. Puis deux. On en est à la sixième sans l’avoir vue venir. On se dit ‘Encore une et j’arrête…’et on y retourne.

On sourit. Avec des larmes. Aussi.

Moi peut être encore plus, parce que je le connais bien l’univers de toutes les horreurs du monde. Et qu’il est riche d’étincelles au delà du moche. Avec des personnes qui nous rendent tellement plus, tellement souvent que ce qu’on leur a donné.

Alors même si ma voisine a râlé parce qu’elle n’entendait pas grand chose (il parle trop vite, ce garçon !), et qu’elle a au du mal à retrouver Pessoa au confins de sa mémoire, moi jsuis ressortie au soleil de 16h, trop, trop trop contente ! 🙂

Et dire que derrière les barreaux de ma cage, j’aurais raté çà 😉

Belle semaine à vous les Oursins, et bonne lecture, je vous fais passer le lien du blog de Baptiste Beaulieu

A très bientôt,

O.

 

 

http://www.alorsvoila.com/

 

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans Non classé, Pétillance, rencontres d'artistes, Saison après saison
Un commentaire pour “Taf en cage, c’est terminé ! (et voilà comment je me suis retrouvée aux Etats généraux du christianisme).
  1. marie dit :

    Ben ça alors, tu as dû être surprise ; )
    moi je n’y suis pas allée, mais il parait que c’était très chouette, de beaux thèmes abordées, des gens formidables. Parce que finalement, l’Eglise, ben c’est des gens avant tout, avec leur histoire (des vieux qui n’entendent pas) et leurs espoirs dans l’avenir.
    bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage