L ‘été de cette année…

Afficher l'image d'origine Photo Steffiontour.canalblog.com

Je ne me voilerai pas. Ni aujourd’hui, ni plus tard. Je ne porterai pas de perruque. Et si mes manches sont longues, c’est parce qu’il fait froid, pas pour couvrir mon corps.

Je n’ai pas été éduquée pour honorer et servir un époux. Je ne suis pas un mammifère destinée à procréer et allaiter. J’ai eu des enfants parce qu’on le voulait, et nous avons eu  le bonheur de les accueillir quand on l’a voulu.

Je ne me prosterne devant personne, ni dieu, ni humain, ni Pokemon même rare.

Qu’importe que je sois fille ou garçon, je suis un être humain. J’aime qui me touche émotionnellement et je souhaite l’identique à tous.

J’ai un corps et un cerveau dont j’entends disposer librement, dans les limites de le civilité et de la bienveillance. En clair, votre liberté s’arrête là où commence la mienne. Et inversement.

Et cela, c’est non négociable.

Ni maintenant, ni plus tard.

Je n’ai pas peur, pas particulièrement. J’ai envie, oui, de m’en aller vivre loin de l’obscurantisme, et de la folie. Mais je vais rester encore un peu…trouver l’énergie et l’imagination pour les combattre et essayer de les terrasser.

Et puis, quand je serai très vieille, j’adopterai un chien, et on se baladera sur la plage en hiver …

O.

 

 

 

 

 

 

 

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Bulles acides, Saison après saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage