Oil !

Oil 2

Ok, ok cet été jme suis pas mal baladée d’un train à l’autre, j’ai bouquiné, visionné des films, même pique-niqué et ….

…et j’ai visionné la saison 1, nouvelle version de Dallas .

Dallas c’est un peu mon enfance. En 1981, France 2 se prononçait Antenne 2, et nous avait ramené les premiers mangas télévisuels japonais. TF1 pas encore privatisée, riposta en nous dégottant cette série, prime des samedis soirs qui allaient scotcher le temps de cerveau disponible de familles entières. On savait à peine que le Texas existait et on nous répondit que les méchants gagnent toujours, et que les épouses boivent trop de whisky. J’ai appris à écrire pétrole en trois lettres, mieux qu’en cours d’anglais…

Une saison se terminait sur le plan d’une arme tirant sur JR. Le Figaro lui consacrait un quart de page, la semaine d’après, titrant : Qui a tué JR ? Et balançant l’info quelques jours après, tellement le spectateur en avait la langue rapant le bitume de tant de suspens !

Ceci dit, même pas dead, l’affreux !

Et même de retour 30ans après, dans ce qui ressemble à une resucée des Feux de l’amour !

Fini l’empire Ewing, les apéros dans le grand salon (y a même plus vraiment de salon, c’est quoi ce décor pauvret ?), Sue Ellen qui nage dans la piscine avant le ptit déj. …La famille s’est réduite comme une peau de chagrin, on parle écologie et amour pour toujours.

Je m’ennuye jusqu’à la scène finale, qui dit que dans ce monde qui se rêve sous l’arche de l’égalité, méchanceté et vilenie retrouve leur genre féminin …

A suivre, donc …

Bon week end, à mardi !

Oursine

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Saison après saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage