Un thé avec Nao .

Kimono Nao 2010  ‘Katami’ 2010 Photo argentique

 

Printemps dernier.

Une expo collective. Mon regard s’attarde sur une série de photographies. Je suis prise par ces images…une certaine vision du vide et de l’absence.

En sortant, j’emporte une carte de l’artiste.

Derniers jours d’été. Aujourd’hui, Naohiro Ninomiya me reçoit dans son atelier. Vue sur la cour intérieure et thé. ‘Trop parfumé’, s’excusera-t-il.

Entre temps, j’ai visionné ses clichés, jme suis baladée sur son site. Jme suis souvenue que j’avais déjà entendu parler de son travail …

Vacillement 2008 Bulgarie, Japon   ‘Vacillements’ 2008 Bulgarie, Japon  tirage argentique

Aujourd’hui, le photographe me raconte.

Ce Japon qu’il a découvert, en s’en éloignant, les escales en Europe, et cette métropole, où malgré les rigueurs hivernales, il s’est installé et s’y plait. Il me raconte la photographie, le geste pour capturer l’instant, pour aller au delà de la peine et l’oubli. Il est aussi question de vieillesse, et de souffrance. Nao se dit ‘faible’, trop enclin à être impregné de cette vie qui s’achève et s’éloigne.  Je réponds ‘sensible’, il me tacle de politesse !

‘[…] quelquechose chuchote sous mes yeux[…] et quelquefois j’ai le coeur serré. ‘  Naohiro Ninomiya

Ses photos sont comme des portraits de personnages évaporés. Il dit ce qui a été, et n’est plus, le flou de l’âme, les corps fantômes, les pétales de cerisiers au sol.

Nao s’interroge, m’interroge sur ce que l’on gardera. Il me dit, toute une vie à apprendre, à aimer, à profiter et que transmet-on nous ? Que transmet-on de nous ? Serait ce jamais assez ?

Quelle est la raison de tout cela ?

Une phrase m’a apaisée par sa justesse. Ecrite à propos de la Liepvrette, une rivière qui traverse Ste Marie aux Mines, Nao y dit ‘Elle continue à consoler le coeur des habitants, tout au long de son cours.’

Vos photos, Nao, ont certainement la vocation d’être consolantes…

Oursine

NB: Je me suis un peu brûlée la langue, mais le thé était parfait ! Merci de m’avoir reçue.

Sonomana 2004 Japon  ‘Sonomana’ Japon 2004 tirage argentique

http://www.naohiro.fr/

 

 

 

Tagués avec : , , ,
Publié dans Pétillance, rencontres d'artistes
4 commentaires pour “Un thé avec Nao .
  1. OLTZ Claire-Lise dit :

    Merci…

  2. Cécilie dit :

    Une belle invitation ce thé, merci de partager cette rencontre pleine de sagesse.

  3. très joli article, écris tout en douceur, on ressent toute la sensibilité de l’article, tu m’as touché en plein coeur ! et son travail est superbe ! merci pour cette decouverte ! =)

  4. oursine dit :

    Merci ! Juste le bonheur de vous faire partager ce qui me touche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage