Sunny saturday

Cette fois, la donne est différente.

Pour aller à la rencontre de Lo, il va me falloir cheminer un peu…Mais cela faisait partie du jeu, et j’aime cette idée de ‘cheminer pour rencontrer’.

Ce samedi d’octobre, il pleut sur les champs de maïs. J’arrive sans encombre, et même sans me perdre, gageure, s’il en est, puisque dépourvue depuis toujours, quasi-totalement, du mondre sens de l’orientation !

La première fois que les peintures de Lo se sont découvertes à mon regard, c’était dans une galerie au bout du monde ! Une galerie à deux pas de chez moi, tellement pas visible, que sans un carton d’invitation, peut-être n’aurais je jamais rien su de son existence avant longtemps …

Lo, ce sont des yeux qui sourient.

C’est la couleur qui claque sur chaque toile ! Une couleur qui enlumine, qui me fascine et me scotche.

Elle travaille essentiellement sur commande. Chacune d’elle est comme un défi à explorer, des techniques, des motifs qui répondent avec singularité. Elle étudie en cours du soir, varie les envies pour ne pas s’enfermer, se scléroser…C’est terrible, j’aime tout ! Je suis incapable de choisir !

Elle m’explique : Certains supports sont en bois pour supporter les traitements picturaux. Peinture à l’acrylique, ponçage, grattage…les couches émergent, on a envie de caresser des petits endroits tellement plein de poésie…Elle pense aussi qu’il faut savoir refuser ce qui n’est pas pour soi. Parfois se retirer, observer, tondre le gazon, prendre un bouquin, chiner, laisser le temps au temps…çà aussi çà me parle grave…

Lo croit au retour de la nature morte. A cette peinture des choses de la vie, ce genre que l’Académie au XVIIIème siècle classait comme mineur. J’y reviendrai dans un post à venir, parce que ce genre-là, moi me fascine.

Parenthèse refermée.

Avec Lo, j’ai partagé des choses de la vie, ce goût, à l’instar du Candide de Voltaire, de ‘cultiver son jardin’

La porte de la maison se referme. Je repars vers ma ville.

Le soleil s’est remis à briller…

Merci Lo, pour ce temps partagé. Il y a du merveilleux, ce truc inexplicable et un peu magique dans vos peintures. Elles vont m’accompagner longtemps …

Oursine

http://laurence-scheer.com/WordPress3/?p=1

 

 

 

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Pétillance, rencontres d'artistes
2 commentaires pour “Sunny saturday
  1. martin dit :

    Je vais devenir un habitué de ton blog, j’y suis d’ailleurs abonné 😉

  2. oursine dit :

    Hello Martin !
    Ravie de te retrouver ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage