Histoire d’Epiphanie .

Temps d’Epiphanie et roule-galette.

Bon dans l’histoire, il est question de trois rois d’Orient qui suivent l’étoile du berger, pour honorer la naissance d’un enfant, roi lui aussi.

Relisez ce que je viens d’écrire :

Oui des rois d’Orient, des rois, des meneurs, des hommes de pouvoir et de décisions qui …suivent. Et qui plus est …une étoile. En même temps j’ai bien dit que c’était une histoire.

Moi je n’ai ni encens, ni or, ni myrrhe dans ma besace. Je ne suis pas un roi d’Orient. Mais je crois à l’intuition et aux étoiles. Alors oui, certains diront que 500 générations après celle d’Abraham, le berger s’en est allé, et que ce qui clignote, c’est surtout une guirlande de Noël en pacotille qu’on aurait oublié d’éteindre.

Moi jdirais que même dans un bloc de béton pas super sexy au premier abord, il y a des étincelles. L’étoile, il suffit de se l’y tailler.

Mais depuis quelques jours, je m’interroge…

Si le rayonnement de mon étoile est très intense, y aura-t-il encore de la place pour les étoiles en devenir de ceux qui m’entourent de très près… La question est d’actualité, je n’ai pas de réponse, je ne suis qu’au début de ce qui sera un cheminement.

Bonne nuit, les Oursins !

A très bientôt !

O.

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Saison après saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage