C. Sinon rien.

Résultat de recherche d'images pour "image lettre C"

Au temps des dinosaures qui fut le mien, point de salut, sans un baccalauréat de série C. Le temps a passé. A est devenu L, B s’appelle maintenant ES et C & D ont fusionné en un unique bac S.

Et au fond, rien n’a vraiment changé.

J’étais membre de jury, ce samedi matin. Grâce à ma présence, et surtout à mon cursus artistique, notre équipe de trois membres a hérité des prétendants aux formations… artistiques.

Le défi, pour ces lycéens était de nous présenter leur projet d’orientation post-bac. Cela n’a aucun caractère obligatoire, mais leur école leur propose de se frotter à l’exercice de l’entretien.

Il y eut un aspirant réalisateur, une jeune fille qui déroule le fil de son premier roman, une future productrice et une dernière, un peu prétentieuse qui rêva à haute voix, du prestige de l’Ecole du Louvre.

Il y avait surtout quatre jeunes gens qui confrontent leurs rêves, face à la frilosité des angoisses des adultes qui les entourent.

Et qui s’entendent dire, comme dans ‘Zootopie’, le dernier Disney (oui, oui je vois AUSSI des dessins animés 😉 ), que les rêves finalement , c’est mieux qu’ils restent des rêves, qu’il faut les oublier et rester raisonnable, qu’un lapin çà cultive des carottes et que çà ne sauve pas le monde. Ce n’est jamais arrivé, vraiment faut pas rêver !

Alors l’aspirant scénariste louche du côté d’une école d’ingénieur et l’Ecole du Louvre devient une école de commerce.

C’est encore plus terrible, lorsque l’une de mes camarades de jeu-jury, s’extasie devant ces plans B, reconnaissant que parmi sa progéniture, jamais, trois fois jamais, personne n’ira s’égarer dans un cursus d’histoire de l’art. Manquerait plus que de s’affubler d’une besace tiens !

Non vraiment…rien n’a changé. Je suis triste.

Moi qui ai un cursus artistique, j’ai validé des UV de gestion et je suis diplômée d’une fac de médecine, en arts & sciences. Rien d’antinomique, juste des compléments quand ils s’avèrerent utiles.

What else.

çà sert à quoi, la ternitude d’une vie sans rêves, sans défis, sans l’envie de se lever tous les jours ?

Je ne sais rien du talent de ces jeunes gens, ils ont dix sept ans et je me suis juste appliquée à leur souhaiter le meilleur, dans une vie qui sera forcément pleine de passionnants imprévus.

Belle semaine, les Oursins !

A très bientôt !

c

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Bulles acides, Saison après saison
Un commentaire pour “C. Sinon rien.
  1. martin dit :

    Je viens toujours te lire 😉 Je me suis habitué à ces bulles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage