Paterson, New Jersey

Afficher l'image d'origine

Jour de janvier. Premier film de l’année. ‘Paterson’. Jim Jarmusch en famille dans une salle vide. Séance de 11h .

Paterson petit coin du New Jersey. Un écho familier. Un endroit parfait pour le crash d’un rêve américain. Un lieu improbable pour un film .

On y apprend à confectionner des cupcakes, à apprécier encore et encore les films de Bela Lugosi, à seriner à son chien d’être prudent pour ne pas se faire kidnapper, à prononcer New Jersey avec l’accent d’Osaka et à ne pas retenir ce qui doit s’envoler.

A explorer aussi.

La musique, les échecs, les vrais et les chagrins d’amour, et puis les hasards qui n’en sont pas et les clins d’œil de la vie.

Belle nouvelle année à vous tous les Oursins ! Merci de me lire encore et encore, merci pour vos mots essaimés ici et là . Que 2017 vous apporte joie, pétillance et belles rencontres !

O.

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans De bulles en bulles, voyages, Films cultes, Saison après saison
Un commentaire pour “Paterson, New Jersey
  1. itty dit :

    Merci à toi aussi pour ces billets toujours super sympas à lire, excellent millésime 2017 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Partage